Fast Flip

Et voilà, ce qui devait arriver arriva… Google Lance Google Fast Flip. Je dois avouer, c’est la claque ! Le scan visuel d’articles devient possible, sans scroll. L’experience est saisissante.

google-fast-flip

Les sites webs sont parfois si lents à se charger, qu’il nous faudrait désormais parcourir le web sans meme taper une seule adresse, ni utiliser le clavier. Nos doigts ne servent qu’a tapotter et cliquer. On perd évidemment énormément en interactivité — finis les rollovers, boite flottante, effets divers et variés. Mais qu’est ce qu’on gagne en rapidité de chargement, et donc, de lecture !

Comme je le disais plus haut, ce service fonctionne car il fonctionne en un clin d’oeil. La simplicité et la rapidité, deux armes ultimes que Google détient encore pour longtemps…

Pensé (surtout?) pour les mobiles
Le service fonctionne déjà sur iPhone et Android. Et c’est une pure solution pour un affichage simple et efficace.

Bientôt avec du contenu en langue Française ! Le service utilise Google News English (pour l’instant, mais sera dispo en France à la fin de l’année, d’après les informations de Guillaume Grallet dans l’Express). A terme donc, nous pourrons lire les premières pages des articles du Figaro, du Point, Libération… Je vois déjà quelques éditeurs de sites jaser et crier au scandale. Mais, dans le même temps, cette solution pourrait sauver la presse magazine (papier) du marasme ambiant.

Les grands vainqueurs ? Google, bien sur, mais pas seulement. Les concepteurs de sites et d’interfaces, bien sur ! Car ici, et à la différence des flux RSS, le design jouera un rôle important dans le clic de l’utilisateur qui accédera au contenu de l’article.

2 thoughts on “Fast Flip”

  1. « Car ici, et à la différence des flux RSS, le design jouera un rôle important dans le clic de l’utilisateur qui accédera au contenu de l’article. »

    Heureusement ça ne remplacera jamais les RSS puisqu’ici les sites sont des sites partenaires et il n’est donc pas possibles d’inclure notre propre sélection… enfin d’après ce que j’ai compris, dites-moi si je me trompe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *