Les sites d'informations prets pour une intense nuit blanche

Newsroom du Sunday Telegraph
Newsroom du Sunday Telegraph

Ce qui va se dérouler aux États-Unis se répète tous les 4 ans, pourtant les moyens mis en place cette fois-ci sont considérables. Visuellement cela se voit de deux manières :

  • header relookés, sites remaquillées
  • bannières autopromo vers les dossiers spéciaux

Quelques capture des sites d’information pendant ces heures décisives aux États-Unis :

Voici les sites français où l’on sait qu’il y aura une rédaction « active » cette nuit du 4 novembre et ce matin du 5 :

  • Lefigaro.fr : « Toute la rédaction sera mobilisée pour vous faire suivre ce jour historique »
  • Lepoint.fr : « la soirée en vidéo, en version originale sous-titrée par nos soins. » D’ailleurs c’est là où je serai ce soir, de minuit à 13h, pour fournir du contenu graphique, s’assurer que tout fonctionnera au niveau des infographies…
  • Lemonde.fr : « Édition spéciale » : mais ne suis pas certain que des journalistes travailleront effectivement cette nuit…
  • Lexpress.fr : Edition spéciale « Dès 18heures »
  • leJdd.com : Dossier spécial mis à jour toute la nuit, via les US

En plus des vidéos, les sites se doteront d’articles régulièrement mis à jour, avec indication de la dernière actualité, classé par ordre anté-chronologique : c’est le principe du « Minute par Minute ». Très apprécié par les journalistes, qui n’ont pas toujours l’occasion de créer un nouvel article systématiquement.

Avec tous ces dispositifs, la presse sur le web laisse une grande ouverture aux contenus générés par les internautes eux memes.

Certes, les internautes peuvent contribuer et envoyer leurs commentaires et photos (l’une des toutes premières fois, sur lefigaro.fr, vu depuis longtemps sur lemonde.fr).
La masse de contenu est telle que Twitter, depuis quelques mois, s’est resolu a filter le contenu spécial des élections américaines sur une page spéciale — qui était déja bien saturée, lors des temps forts de la campagne, comme lors du débat televisé.


Capture d’écran du live twitting pendant le 2e débat télévisé.

Pour pallier à ce phénomène de surinformation, les twitters se regroupent en ‘digests thematiques‘, comme avec cette initiative française, Twitlife, qui sera reprise sur lePost.fr
Enfin, le fameux web en liens, pour assumer que le web regorge de tant de contenus qu’il serait impossible de les aggréger tous :

  • Linkrsoll du point.fr, spécialisée dans les liens vers les sites US
  • Linkrsoll ‘delicious’ du figaro.fr (qui se limite à 5/jour), generaliste

À ce soir pour la grande aventure ! Vous retrouverez des photos de l’évenement vu depuis les salles de presse sur Flickr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *