Mailbox

Mailbox est un client email pour iOS développé pour faciliter la lecture et une interaction minimale dans ses emails. En effet la gestion des emails tuent notre temps de cerveau disponible. L’objectif de cette application est de gérer vos emails en fonction de votre emploi du temps, et transformer les emails reçus en to-do liste, et ainsi vider votre boite de reception et ne plus avoir que .. zéro emails à lire!

Le service racheté par Dropbox a fait ses preuves sur mobile: pourra il en faire autant sur OSX? J’étais au depart un peu perplexe quant à l’utilité et l’intérêt d’utiliser un client mail qui propose avant tout des fonction liées aux gestures sur mobile.

Écran principal de Mailbox sur OSX
Écran principal de Mailbox sur OSX

Votre experience de Mailbox va en fait dépendre de la manière dont vous utilisez votre mac: S’il s’agit d’un laptop, vous n’aurez aucun mal à utiliser le trackpad comme premier moyen de rapidement trier les emails non lus. Si vous utilisez un iMac ou un Mac Pro avec une souris qui ne supporte pas les gestures Apple, cela va vite s’avérer inutile, car vous ne pourrez pas utiliser la fonctionnalité de tri rapide. En utilisant une Magic Mouse d’Apple, les gestures restent possibles mais vous ne serez pas à l’abri de mouvements accidentels. Et dans ce cas, cela peut s’avérer assez catastrophique car il s’agit d’effacer ou archiver ses conversations.

compose

La fenêtre de composition des messages est minimale, et pourra certainement s’étoffer plus tard.

schedule

Quelques fonctionnalités sont originales et je préfère m’attarder sur la fonction de synchronisation des emails entre le mobile et le desktop, qui fonctionne à merveille et de manière extrêmement rapide.

A tester si vous êtes deja un utilisateur régulier de Mailbox. Si vous souhaitez rester sur un usage de tri manuel, avec labels et dossiers, Mailbox n’est pas pour vous. Sur Mac, il y’a deja Airmail, Mail, Airplane ou le défunt Sparrow qui offrent de telles fonctions.

coins

L’app est en beta sur le site, contactez moi par Twitter @gabyu pour recevoir une betacoin.

Peek Calendar, ou comment réinventer la métaphore du calendrier

Peek Calendar est le nom d’une nouvelle application iOS qui permet de visualiser son calendrier et organiser son temps. Des anciens de l’agence IDEO, Amid Moradganjeh et Patryk Zoltowski. Ses originalités sont du nombre très important du nombre de gestures disponibles ainsi que son ultra-minimalisme. Continuer la lecture de « Peek Calendar, ou comment réinventer la métaphore du calendrier »

Berger & Föhr

Berger & Föhr est un studio de design dans une petite ville du Colorado, Boulder. Leur pratique du design est caractérisée par le minimalisme et le modernisme. Ils sont remarqué depuis la dernière mise à jour de leur site.

Pour un des amis de l’équipe, Christopher du site Changethethought, ils ont « littéralement transformé » leur approche du design et leur positionnement est encore bien unique dans le paysage de la communication au Colorado.

 

 

Une de leur création les plus interessante est cette application iPhone sans bouton de fonctions, qui utilise uniquement les gestures pour gérer les operateurs, l’affichage du resultat, et l’affichage à zéro. 5 minutes suffisent pour s’y habituer.

iPad et les medias

ipad-interactive-design-site-picLe voilà donc, après un an de tergiversations, d’imagination de la part des designers produits, l’iPad, ce nouveau produit qui n’en est pas un puisqu’il se glisse savamment entre iPhone et MacBook air. iPad n’est pas tout à fait un netbook, déjà par son prix. Il en coutera 500$ pour en faire l’acquisition, autant dire que l’intégralité des patrons de presse et de medias vont pavoiser avec pendant 1 an sans paraitre trop out.

Florilège de réactions :
New York Times — « iPad un nouveau style d’informatique entre le smartphone et l’ordinateur portable »,
Owni — Apple iPad : analyse d’une déception logique »,
Steve Nagata, Mobile in Japan — « iPad in Japan: First Impressions of the new addition »,
J-C Féraud — « Le fol espoir de la presse vis à vis de l’iPad après 10 ans d’inertie m’agace. »

Mon post n’a pas vertu à décortiquer toutes les descriptions et fonctionnalités, mais à se concentrer sur celles qui concernent nos medias. Après l’excellente prestation du New York Times, qui a eu l’exclusivité pour préparer une application spécifique pour la tablette iPad, une course contre la montre va certainement s’engager entre les médias qui ont pris le parti de déployer leur contenus sur diverses plateformes. Car les medias attendaient beaucoup d’Apple.

appletabletb377

L’iPad, le support que les medias attendaient. La balle est maintenant dans le camp des médias. Que peut-on espérer des médias d’information qui ont déjà pris le ‘pari’ du digital ?

À court terme

Les medias ayant déjà pensé et conçu une application iPhone ont une longueur d’avance. En quoi ?

  • Ils ont déjà les ressources, les connaissances du support ‘touch’, qui permettent de maitriser et exploiter toutes les fonctionnalités ergonomiques de la tablette. Ayant fait sous-traiter, ou internaliser la production de leur application iPhone, ils connaissent déjà les outils et langages de programmation.
  • lls ont déjà commercialisé des applications payantes et ont habitué leur lecteurs à payer 0,79, 3, ou 5€ pour obtenir une information sous un support dédié. Le freemium, nouvelle tendance 2010 des acteurs de la presse en ligne, peut également se déployer sur les applications iPad.

Leur avance reste relativement faible. Car un simple resizing de leur application iPhone sera loin de garantir le succès et la popularité de leur application. Même à court terme, les utilisateurs précoces, ces early adopters, seront d’aucune pitié avec le journal, chaine de télévision ou radio qui commettra tel sacrilège. Même punition pour les sites web qui diffuseront une version RSS+ de leur flux d’information.

À court terme, la presse peut imaginer offrir un copier-coller de leur édition papier, avec un paiement a la carte, des formules d’abonnement. Je n’entre pas dans le débat de savoir si ce genre de commercialisation aura pour effet de « tuer le papier ». À court terme, cela ne suffira pas non plus. Il faudra offrir toute l’interactivité sur ces PDF premium, avec au moins, comme nous l’avons vu lors de la Keynote, de vidéos ‘inline’, des liens de page à page, etc. L’intéret d’utiliser des plateformes video qui pourront afficher ces vidéos sera crucial. Idem pour les sons et les elements dits multimédias. Les infographies Flash vont valser des bureaux d’infographies. La réalité est que peu de rédactions disposent d’un système d’information capable de créer ce genre de support. Ils devront donc repasser par une compétence journalistique, de manière à doper la contextualisation des articles, pour avoir un réel intérêt pour les lecteurs.

apple-creation-0264-rm-eng

À moyen terme

Si la promesse du freemium permet de générer suffisamment de budget de développement, les investissements de création de contenus exclusifs pourront se développer sur l’iPad, d’une manière ou d’une autre. Ce sera pour nous tous un nouveau territoire interactif à parcourir. Nouveau territoire de création pour les designers d’information, de contenus multimédias, nouveau territoire de consommation d’info.

apple-tablet-keynote_140

Photos, capture prises lors des live Engadget, Gizmodo et Gdgt

TeuxDeux

Travailler tout en restant organisé… Pour tenter une approche pratique et rendre la notion du temps plus concrète, il a fallu inventer les RTT, les GANTT et les PERT, ou les Google Calendar. Je ne sais pas vous, mais j’ai une relation avec le temps assez difficile.. je n’aime pas ces outils qui sont des carcans cérébraux plutôt qu’autre chose. Le temps est une contrainte nécessaire, pourquoi lui donner un aspect diabolique ?

J’aime bien TeuxDeux.com, un outil conçue by Swissmiss, une agence New Yorkaise, et batie par Fictive Kin et de fervents fan de la grille de mise en page.

teux-deux

L’outil est concu pour vous permettre d’écrire une information qui vous passe par la tete. Attention, si vous etes comme moi, cela veut dire que cette information ne va durer que quelques secondes dans votre tete, au dela, il sera trop tard. Il faut donc une interface conçue pour vous ‘libérer’ l’esprit, en un instant. Vient la deuxième étape, la lecture du calendrier. Car c’est fort inutile de vider ses pensées si vous n’allez pas ensuite les relire. Et là, tout reste encore absolument élégant et reposant. Vous vous sentirez capable de réaliser ce que vous pensez. C’est pour cela que j’adore cet outil.

Ce qu’il est :

  • Un pense bete,
  • Une simplicité enfantine,
  • Une mise en page sublime,
  • Un voyage paisible dans le temps.

Ce qu’il n’est pas :

  • Un nieme réseau social,
  • Un outil de gestion collaborative (à moins bien sur que vous partagiez le meme mot de passe),
  • Une interface qui pose de questions,

Ce qu’il me rappelle :

  • Oddpost, un client de messagerie qui fut simple, d’une élégance certaine.

J’ai donné mes impressions, à vous de donner les votres.

Twitter : @FictiveCameron

Cartagen

Nous étions déjà très enthousiastes au sujet de l’HTML 5, avec les récentes expérimentations réalisées en HTML 5, que moult projets d’applications étaient en cours d’achèvement. J’ai choisi de vous présenter Cartagen, car il me parait ambitieux.

Cartagen fait partie de ces applications qui se chargent sans avoir besoin d’un quelconque plugin. Ce framework permet d’afficher des cartes vectorielles en HTML 5. Écrit en Javascript, il utilise la fonction Canvas qui permet de charger des données de cartes depuis de nombreuses sources. L’affichage utilise une feuille de style géographique, (GSS), qui contient, en plus des informations de style, des spécifications de géolocalisation. Rien de vous empêche donc de modifier les données, ou le style, et d’afficher un rendu immédiatement.

Exemple ici avec une carte de Paris et de Rome, avec les données de OpenStreetMap

paris

roma

Un exemple plus ludique, celui d’afficher une carte de Londres avec une feuille de style inspirée des maps de Mulgore dans World of Warcraft !

wow-london

Un autre exemple concret de l’usage de Cartagen est celui d’afficher un fil d’actualité sur une carte, en temps réel.

cartagen-newsflow-live

cartagen-newsflow-live-nyt

Le site officiel donne toutes les informations nécessaires pour installer et utiliser le framework immédiatement. Le blog Unterbahn donne plus d’informations sur Jeffrey Warren, l’auteur de l’application Cartagen.

Personas

Saisissez votre nom. Et découvrez ce que le web connait de vous …

Ce projet, crée par Aaron Zinman, est issu du Medialab du MIT. Il est le reflet de ce que perçoit le web sur une personne, ou vous meme, si vous entrez votre nom.

personas-sample

le système fonctionne comme une sorte de moteur de recherche de noms, car il va analyser les résultats de pages web, et parcourir sémantiquement les résultats. À la suite de quoi, il parse les attributs au travers d’adjectifs et de catégories telles que ‘illégal’, ‘fame’, ou encore ‘online’…

Le processus d’analyse est entièrement réalisé en flash, est en elle-même une réussite visuelle :

Uniqlo calendar

Uniqlo, marque de sapes japonaise, prend une fois encore un peu plus pied sur le net avec Uniqlo Calendar, un mini-site/application en full flash, permettant d’afficher un calendrier et la météo d’une ville du monde. Le tout dans une sublime interface, toute sobre, et utilisant des visuels en time-lapse de vues de villes du Japon en mode tilt-shift.

Le point intéréssant est que l’outil embrasse les réseaux sociaux, elle permet d’etre partagée sur Facebook ou même un blog.

Dans le même temps, il faut reconnaître que l’utilisation des visuels et de ce type d’interface devient de plus en plus fréquent, presque banal, et qu’en tant que designers d’interface, il va falloir peut etre approfondir sans uniquement reproduire.

Skimmer in the AIR

De toute beauté. La tendance forte aux belles applications AIR donne une forte envie de s’y mettre. L’application Skimmer permet de se connecter sur les réseaux suivants :

  • Twitter
  • Facebook
  • Flickr
  • Youtube
  • Blogger (Blogspot)

Quelques aperçus ici dans cette galerie Flickr