Archives par mot-clé : graphics

Happycentro

Les membres du collectif et studio de design Happycentro (en refonte) inclut Federico Galvani, Giuliano Garonzi, Roberto Solieri, Giulio Grigollo, Andrea Manzati, and Federico Padovani.

J’ai beaucoup apprécié leur série d’illustrations qui consiste à citer 10 noms de villes commencant par une même lettre, et traduire visuellement cet ensemble de villes et de langues différentes.

Exemples ici (ou sur Flickr)

h by HappyType
Lettre « h »

f by HappyType
Lettre « f »

k by HappyType
Lettre « k »

o by HappyType
Lettre « o »

v by HappyType
Lettre « v »

N’hesitez pas a laisser ici votre propre interprétation de ce projet, n’en voyant pas d’autres :) et vous invite à fonçer sur leur folio Behance pour voir le reste de leur exemples typographiques, c’est un excellent travail.

Dave Bowker

L’infographie n’est pas toujours là pour représenter des concepts simples, bien au contraire. Dave Bowker, graphiste et designer web, en a fait l’expérience, en analysant le contenu sémantique du Guardian sur une semaine complète. Par rubrique, par auteur, par sujet : tout est passé au crible. Ce qu’il cherche à (dé)montrer : il ne le sait pas encore.

dave-bowker-one-week-of-the-guardian-detail1

dave-bowker-one-week-of-the-guardian-detail2

dave-bowker-one-week-of-the-guardian-large

L’infographie devient un outil de travail artistique. L’analyse des données, leur affichage, tout est sujet à imagination ici. Nous sommes loin, très loin de l’infographie traditionnelle. Elle est support subjectif à esthétisme. À la manière d’un tableau que l’on analyse, le lecteur l’interprétera à sa manière, et devra fouiller, être curieux. Par exemple, le chaos ambiant laisse découvrir des zones d’ombres, qui sont elles aussi sujettes à nombreuses interprétations (jour de grève, congés, week-end…). Il serait bien étonnant de réaliser une étude d’eye-tracking sur ce genre de compositions !

Dans cet autre exemple, ci-dessous, Dave Bowker souhaite repenser une table des matières. Faire une synthèse d’une semaine d’articles, classés par rubriques, et un traitement typographique basé sur les titres. Les liaisons entre les différents articles sont les liens entre rédacteurs et journalistes ainsi que les dossiers spéciaux, écrits en 2,4 voire 6 mains.

dave-bowker-one-week-of-the-guardian-contents

content-table

Là voilà donc, l’infographie réussie que j’appelle « à trois temps ». Premier temps, « wow, c’est beau ». Deuxième temps, « je ne comprend pas, je vais devoir explorer, découvrir comment cela fonctionne », troisième temps, « tout ça pour ça ? je suis pas sur, je vais la montrer à quelqu’un d’autre pour voir ce qu’il y trouvera »…

Sortez vos onglets, toutes les infographies et illustrations étudiées sur Gabyu :

➜ David McCandless, l’infographie distrayante.
➜ La Mosca, l’agence aux infographies verticales.
➜ SPVZ (Valentin Adam), l’infographie en tant qu’auto-portrait.
➜ Dave Bowker, la lecture d’une infographie en trois temps.
➜ Information Architects (iA), WebTrend map, et l’infographie sociale.
➜ Catalogtree, illustrations et/ou design d’information ?
➜ Timm Lerkeritz, L’infographie multi-supports

Digital Distractions

Oui, la culture web favorise l’entertainment sous toutes ses formes. Et pour les plus geeks d’entre eux, la forme d’humour ultime revêt la forme ironique d’une information sérieuse. Et quoi de plus sérieux et grave qu’un schéma ou une infographie, telle que celui sur les Distractions Numériques proposée par David Mc Candless ?

The hierarchy of the digital distractions

Ou encore ce graphe précisant la conspiration américaine contre la réforme de la sécurité sociale US :

AHIP_chart

Je vous épargne des innombrables infographies-labyrinthes ou autres schémas explicatifs sur l’ingestion de bière… :)

Toutes les infographies et illustrations étudiées sur Gabyu :

David McCandless, l’infographie distrayante.
La Mosca, l’agence aux infographies verticales.
SPVZ (Valentin Adam), l’infographie en tant qu’auto-portrait.
Dave Bowker, la lecture d’une infographie en trois temps.
Information Architects (iA), WebTrend map, et l’infographie sociale.
Catalogtree, illustrations et/ou design d’information ?
Timm Lerkeritz, L’infographie multi-supports

La Mosca

Dans notre petite promenade des agences d’infographies intéressantes, je me tourne vers Mosca, studio graphique de Barcelone. Leur collaboration qui m’a interessée a été celle d’alimenter une colonne étroite du journal La Vanguardia. Le défi est de taille : comment faire entrer une telle masse de données, de timelines, courbes, cartes, ou graphiques dans un espace aussi contraignant ?

La Mosca — Data

Alors que la plupart des infographies occupent des espaces larges, ici il a fallu parfois regorger d’imagination pour faire tenir l’essentiel sur une petite largeur et une grande hauteur.

La Mosca — Data

Le reste de leur création est a découvrir sur leur site à la rubrique Data

Toutes les infographies et illustrations étudiées sur Gabyu :

➜ David McCandless, l’infographie distrayante.
➜ La Mosca, l’agence aux infographies verticales.
➜ SPVZ (Valentin Adam), l’infographie en tant qu’auto-portrait.
➜ Dave Bowker, la lecture d’une infographie en trois temps.
➜ Information Architects (iA), WebTrend map, et l’infographie sociale.
➜ Catalogtree, illustrations et/ou design d’information ?
➜ Timm Lerkeritz, L’infographie multi-supports

SPVZ

Dans cette recherches d’infographies, je n’ai pas trouvé uniquement des agences établies. Après avoir parcouru les travaux de l’agence Catalogtree, je vous propose de suivre Valentin Adam. Il fallait varier les plaisirs. Ses recherches sur la typographie et l’affiche le conduisent, tout naturellement à chercher quelque inspiration dans son activité en ligne, qu’il va raconter … en camemberts !

À la manière de Nicholas Felton, sa vie personnelle va générer un certain nombre de données, qu’il est possible de manipuler ensuite. Mais voila, Valentin est avant tout un graphiste print. Or, comme nous le voyons dans cet exemple, le print peut aussi offrir des possibilités d’interaction sensibles, tangibles.

Il réalise un supplément factice pour Le Monde consacré à la blogosphère. Un système de 2 affiches se superposent pour recomposer l’information. Ce premier exemple nous montre que nous sommes chacun en mesure de raconter une histoire différente et unique, avec nos données informatiques et personnelles. Ici, pas d’institut de sondages, ni de source officielle. En supprimant cet intermédiaire, on supprime aussi l’intention traditionnelle d’information. Ici, l’infographie est un devenue auto-portrait.

(SPVZ) Valentin Adam

(SPVZ) Valentin Adam

(SPVZ) Valentin Adam

Avec l’affiche Homme/Femmes, qu’il réalise pour le concours étudiant Chaumont (2008), les données, issues de sondages realisés entre 2005 et 2007 par l’INSEE, ne sont qu’un prétexte à faire passer un message simple, celui de l’existence de disparités. Nous sommes moins dans l’esprit de l’information mais plus dans le souci de la représentation.

(SPVZ) Valentin Adam

Au final, avec ce deuxième exemple, nous entrons pleinement dans l’illustration. La frontière entre les deux aspects de l’utilisation de l’infographie reste plus perméable.

Toutes les infographies et illustrations étudiées sur Gabyu :

➜ David McCandless, l’infographie distrayante.
➜ La Mosca, l’agence aux infographies verticales.
➜ SPVZ (Valentin Adam), l’infographie en tant qu’auto-portrait.
➜ Dave Bowker, la lecture d’une infographie en trois temps.
➜ Information Architects (iA), WebTrend map, et l’infographie sociale.
➜ Catalogtree, illustrations et/ou design d’information ?
➜ Timm Lerkeritz, L’infographie multi-supports

iA : WebTrend map

Une autre agence à suivre, Information Architects, basée à Tokyo. Nous connaissions le Web Trend map imprimé, réalisé par l’agence de design d’information.

Avec avec Craig Mod, ils lancent aujourd’hui une version interactive de ce service, que je vous invite à découvrir sur webtrendmap.com. Le service est toujours aussi élégant, et fournit nombre d’informations sur les contenus des sites sélectionnés, grâce à l’affichage des flux RSS associés.

Web Trend map

Toutes les infographies et illustrations étudiées sur Gabyu :

➜ David McCandless, l’infographie distrayante.
➜ La Mosca, l’agence aux infographies verticales.
➜ SPVZ (Valentin Adam), l’infographie en tant qu’auto-portrait.
➜ Dave Bowker, la lecture d’une infographie en trois temps.
➜ Information Architects (iA), WebTrend map, et l’infographie sociale.
➜ Catalogtree, illustrations et/ou design d’information ?
➜ Timm Lerkeritz, L’infographie multi-supports

Catalogtree

J’ai tenté de trouver pour cette sélection, les infographies offrant le meilleur compris entre efficacité et originalité. Quelques agences se consacrent exclusivement à leur création, et de leur experience, il est possible de distinguer des modèles présents et à venir.

Première partie de cette sélection, les travaux réalisés par l’agence de design d’information Catalogtree, qui a collaboré pour nombre de magazines, tels que Good Magazine, Le New York Times magazine, ou Wired, avec la fameuse carte de l’attaque distribuée, ou Ddos

Un exemple détaillé de leur travail sur les différents instituts et médias ayant publié des sondages lors des élections américaines.

Catalogtree ➜ Poll Position

Catalogtree ➜ Poll Position

Catalogtree ➜ Poll Position

Catalogtree ➜ Poll Position

Un coup d’oeil obligatoire sur la légende de ce graphique : Sans légende, pas de graphique.

Au cours de cette rentrée nous allons donc revoir quelques unes des illustrations qui selon-moi, sont à ranger au Panthéon du graphisme d’information. J’utiliserai tantot infographie, tantot illustration pour décrire ces images. Je vous invite à voir les posts de Peter Gabor consacré aux ouvrages Graphis, et qui rappelle, à juste titre, le véritable sens du mot infographie.

Les assistants d’aujourd’hui (Keynote, Powerpoint) sont des vecteurs de création de graphes et de courbes qui sont redoutables dans l’efficacité de l’expression du message d’un graphique, où peu de risques sont pris, permis. L’excès de conventions finissent par tuer la diversité graphique que peut revêtir ce mode d’expression. Également, on voit apparaitre de plus en plus d’agence de graphisme d’information, de studio graphiques pour les médias, concevant des illustrations de plus en plus inventives, originales, qui pouvent tomber dans le piège inverse, celui de fabriquer des infographies agréables mais qui détourne le lecteur du message que transmet celle-ci.

Toutes les infographies et illustrations étudiées sur Gabyu :

➜ David McCandless, l’infographie distrayante.
➜ La Mosca, l’agence aux infographies verticales.
➜ SPVZ (Valentin Adam), l’infographie en tant qu’auto-portrait.
➜ Dave Bowker, la lecture d’une infographie en trois temps.
➜ Information Architects (iA), WebTrend map, et l’infographie sociale.
➜ Catalogtree, illustrations et/ou design d’information ?
➜ Timm Lerkeritz, L’infographie multi-supports

Revue ink

Revue Ink.

Pas de web pour ce dernier jour avant le weekend, tradition oblige, mais un retour sur une revue : Ink est une expérimentale, géré par le studio graphique Superscript², composé de Pierre Delmas Bouly et Patrick Lallemand. Célèbres pour leurs installations numériques et affiches, ils ont également investi le support du livre objet.

Revue Ink ➜ Mise en page et perception

Le concept est simple, faire participer les acteurs de la typographie autour de questions majeures telles que la lisibilité, la lecture sur écran. Un exemple de création ci-dessous, réalisé par l’atelier IC&K pour le numéro 0, expliquant les mécanismes de lecture.

Revue Ink ➜ IC&K

Pour sa 4e édition, sous le thème « laboratoire typographique » sortie il ya un peu plus d’un mois lors du festival de Chaumont, une belle brochette de participants : Autobahn, Thomas Bizzari, Jocelyn Cottencin, Wim Crouwel, Emigre, Karl Nawrot, et de l’ESA de Lorient. Et c’est à voir sur le site officiel, et sur Manystuff.

Nonsense

Après une semaine de bon sens et de bonne foi, une distraction s’impose.

Ces travaux colorés et un brin delavés sont l’oeuvre de Chad Hagen, qui produit des illustrations dont l’objectif est de satisfaire l’oeil sans avoir le moindre besoin de lire ou décrypter l’information affichée. Son travail pose la question de l’efficacité d’une infographie. Elle n’est pas le résultat d’une fuite en avant vers plus d’esthétisme mais davantage dans sa quête de sens.

nonsense-1

nonsense-2

nonsense-3

nonsense-4

nonsense-5

Infographies web

J’ai depuis un moment adoré le travail des infographistes web. Parmi ceux qui sont passé de ce qu’on appelait ‘le coté obscur’ (du print au web), citons Xaquín González, rédacteur en chef au département des infographies au New York Times.

nytimes

Récemment interviewvé sur le blog 233grados, on y lisait, notamment quelques phrases qui m’ont bien plu :

  • « L’important dans une infographie est ce qu’elle raconte, et non son impact visuel »
  • « Les infographies ne sont pas ‘commandées’ (…). Toute le problème était de savoir qui avait la capacité de prendre la décision de traiter un sujet avec l’infographie. C’est pourquoi nous avons des infographistes éditeurs, et non des ‘infographistes’. C’est une décision par et pour le journalisme. »
  • « Selon le directeur de la rédaction (Berke), « quelques uns des meilleurs journalistes du New York Times sont au service des infographies. »

En gros, on a vu un regain d’intérêt pour l’infographie dans le monde du media en ligne, et la question posée… et chez nous en France ?

Quelques acteurs dominent le marché et ‘servent’ des infographies (de presse) comme une agence de presse servirait des dépeches, ou une agence photo, des collections de clichés : IDé Wag, AFPGraphicNews.. et d’autres multitudes.

hope

Que pourrions-nous voir ces prochains mois/années ?
Plus d’acteurs, des agences qui proposent de travailler exclusivement « à la carte » pour un client et pour des réalisations non issues du print — des créations jamais importées de projets initialement destinés au print puis ‘convertis’ au support web.
Plus d’internalisation ou de coopérations entre medias afin de mettre à profit leur données pour la production d’infographies sur des sujets spéciaux.
Plus d’infographies sur des sujets chauds, se comportant dynamiquement en étant connectées sur des bases de données. Aujourd’hui cela existe déjà, mais essentiellement sur les contenus prévisibles, tels que les évenements sportifs, les résultats d’élections.
Les données ne viennent pas uniquement de sources gouvernementales mais incluent des informations générées par les internautes (de manière à représenter un ‘bruit’). L’exemple parfait de ce concept ne se résume bien souvent qu’aux rudimentaires graphiques de résultats de sondages sur les sites d’infos.

Le discours actuel des acteurs et son évolution possible ?
Aujourd’hui : Nous disposons de données et nous vous partageons nos résultats sous un format figé.
Demain : Donnez-nous vos données, et utilisez-là comme vous, ou vos lecteurs en déciderez.

Ya t-il des obstacles au développement de l’information visuelle ?
400-graphics-news-french-mediaCulturels ? N’avons-nous pas quelques freins culturels et intellectuels vis-à-vis des l’infographies (‘on tente de me convaincre avec moins de mots, avec trop de facilité, donc je bloque et je me méfie’) ?
Economiques ? La production d’infographies coûte-elle trop cher par manque de process de création/validation dans une rédaction web, par rapport au cout d’entretien et de mise à jour des données de celle-ci ?
Structurels ? Nécessite-elle une adaptation des organisation des rédactions, avec des équipes de journalistes analystes, statisticiens, ou documentalistes ?

Pour finir, plus haut, un exemple de boulot d’infographie urgente réalisé, il y a quelques années de cela pour lefigaro.fr. De l’eau a coulé sous le ponts, depuis, Google earth/maps suffit souvent aux journalistes pour produire leur infographies.

中德文化比較 Comparaison entre Allemagne et la Chine

Un design un peu caricatural des différences culturelles entre l’Allemagne (en bleu) et la Chine (en rouge) réalisée par Liu Yang, sous forme d’une douzaine de visuels simples mais efficaces.

中德文化比較,很棒的Icon設計,藍色是德國,紅色是中國.

旅遊 voyages
旅遊 travel

人際關係 relations sociales (Facebook n’a finalement rien inventé)

對待新事物 réceptivité aux nouveaux concepts et idées

排隊 faire la queue en file indienne

想像中的對方 Comment l’un voit l’autre

準時 ponctualité

淋浴的時間 horaires de douche

美麗的標準 standards de beauté

胃疼時的飲品 boissons coupe-faim

聚會 les soirées

領導 le chef

老人的日常生活 vie quotidienne d’une personne agée

孩子 l’enfant

對待憤怒 situation d’énervement

自我 égo

三餐 températures des trois repas

生活方式 Style de vie (individualisme vs collectivisme)

在餐廳 au restaurant

心情與天氣 humeur et météo

週日的街景 une rue le dimanche …

交通工具 évolution des moyens de transport

處理問題 résolution de problemes

時尚 fooding

意見 expression d’une opinion