Archives par mot-clé : slate

Slate.fr v2

Ces dernières semaines ont été importantes pour ces medias que l’on appelle ‘pure-players’, non qu’ils recherchent à tout prix à ressembler aux medias plus traditionnels, mais qu’ils aient pu mobiliser des moyens comparables, tant sur le fond que sur la forme. Dans cette course contre la montre pour obtenir le scoop, l’arrière-garde que représente les web designers ont aussi leur role pour trouver de nouveaux modes d’accès à l’information.

Après un an d’existence, le nouveau magazine slate.fr assure un redesign efficace à partir de lundi 12 juillet. De nouvelles ambitions apparaissent pour ce pur-player un moins populaire que Rue89 (ou, plus récemment, de Mediapart), qui continue très certainement à se distinguer par la longueur agréable de ses articles ainsi que de son esprit analytique et moins caustique.

Réalisé par Upian, cette refonte s’articule de nombreux changements visuels et structurels. En voici l’avant-première.

Slate.fr — nouvelle version (Homepage)Slate.fr — nouvelle version (page article)

Ce qui faisait un des originalités du site slate.fr, à savoir la liste de liens verticale appelé « ici et ailleurs », s’appelle désormais « Lu, Vu & Entendu, et s’affiche à l’horizontale. Comme pour signifier que Slate.fr poursuit son évolution un format web-magazine, et s’éloigne de la logique de flux en temps réel. Un choix relativement risqué : les chiffres d’audience générés par ce type de contenu sont importants, mais il ne faut pas négliger l’économie d’énergie réalisée. Maintenir un desk requiert beaucoup de temps aux équipes en interne.

Les contenus générés par les utilisateurs ont vu davantage qu’un lifting, avec l’integration des commentaires dès la homepage. Comme pour marquer une nouvelle ambition pour le site, celle d’attirer de plus en plus de nouveaux lecteurs et participants. Avec, au même niveau hiérarchique, la présence d’une liste de récents blogposts, ainsi que de réactions de lecteurs.

Enfin, comme pour tenter de diversifier un peu plus les contenus, slate.fr se dote d’un affichage de galeries photo tout doit inspiré de Boston, avec une première application du format « Big Picture » à la française. Plus immersif encore, avec le choix d’afficher les photos sur un fond foncé. Autre nouveauté de contenu, l’arrivée d’une chaine Slate.tv, qui recense les dernières bonnes vidéos et met en valeur les futures productions vidéos maison.

Enfin, quelques fonctionnalités existantes ont pu être remaniées et mises en valeur, comme la possibilité de naviguer d’article à article, par grands sujet d’actualité (ex tags) mais aussi par ordre chronologique, la possibilité de se connecter à son réseau social favori pour pouvoir poster un commentaire.

En exclu pour le blog Gabyu, la page d’accueil et la page article (sur Flickr).

Le coup d’oeil dans le de ‘rétroviseur’ :

Slate.fr remixé

« Nous démarrons avec un profil modeste et humble » a déclaré Jean-Marie Colombani. Pourtant, le site affiche déjà son ambition. Grâce à son contenu riche et ouvert. Après Rue89 et Mediapart, les pure players installent et veulent afficher leur différences éditoriales par rapport aux médias traditionnels. Le contenu affiché sur le site en home page est effectivement très ambitieux : Tribunes de prestiges, chroniques intelligentes, ouverture sur les liens externes…

slate.fr version betaMalheureusement la photo de une ne passe pas à l’heure où j’écris ces lignes. 

Ma grande surprise, c’est le peu de creativité qui a été employé pour la maquette du site, véritablement austère (terme mérité et utilisé dans le Figaro et sur lepoint.fr). Alors j’ai immaginé, pour vous, à quoi aurait du ressembler slate.fr s’il avait été fortement inspiré du site original américain. C’est ci-dessous et c’est un redesign en exclusivité chez gabyu :)

slate-fr-gabyu-redesign

Pour rendre la maquette un peu plus réaliste, le contenu d’exemple est ici basé sur un métissage du contenu de la version US, traduit en partie avec Google Translate et mes propres traductions. D’autres contenus, nottament iconos, sont importés directement du site US, délaissant ainsi les photos visibles sur la version française. Le système de carousel est bien présent et permet de rendre le haut du site mieux édité, tandis que le bas du site reste une sélection d’articles. Dans cet exemple, les titres et chapo sont ceux en ligne le jour du lancement du .fr… 

À comparer avec la version US qui a servi d’exemple à cette proposition de remix.

comparaison

 

Journalisme de liens
Les sélections de liens, grand sujet à la mode en ce moment vous l’aurez remarqué en France. Heureusement que Delicious n’a pas attendu les médias français pour exister. le slate.fr propose la boite à liens (un intitulé lancé nottament par Chryde sur la Blogothèque, il ya quelques années de cela).

Les codes couleurs restent globalement identiques, excepté la couleur jaune :

palette-slate-website

 

Le système de navigation supprime la fameuse languette à 45°, pourtant si symbolique et essentielle dans l’image de Slate :

menu-off

 

Autre grand moment d’émotion dans l’experience utilisateur, qui part lui aussi en fumée, dans la version fr : Le menu déroulant qui expose les derniers articles de la rubrique sélectionnée. Alors que le site français est à la recherche de financement basé sur la publicité, il aurait pu être judicieux d’imaginer vendre de l’espace pub dans ce menu, à l’instar de cet annonceur, situé en bas du menu déroulant.

menu-display-ad

Au niveau grille, mise en page, icono, slate.fr est plutot retourné s’inspiré sur le modèle de Rue89 ou d’un media français plus classique.

Heureusement, une note d’espoir : le site actuel est en version beta. On s’attendra donc à des belles améliorations ces prochaines semaines.