Man meets Woman, par Yang Liu

Apres l’excellent choc des cultures visuel entre la Chine et l’Allemagne (when East meets West), l’artiste Yang Liu remet la comparaison en images et en couleurs contrastées, entre l’homme et la femme et ses ‘performances’ sociales: vie sexuelle, relations sociales, j’en passe et les meilleures.

Quelques pages de son bookin « Man meets Woman »:

Amour et Sexe, tout est une question de 'proportion'.
Amour et Sexe, tout est une question de ‘proportion’.
Un coup de fil.
Un coup de fil.
Les miroirs ne renvoient pas la même image, selon son sexe?
Les miroirs ne renvoient pas la même image, selon son sexe?
Discrétion ou mythomanie?
Discrétion ou mythomanie?
Une vision uniforme de son idéal au fil du temps?
Une vision uniforme de son idéal au fil du temps?

Son livre est publié chez Taschen.

Chen Tao

CHEN Tao est un typographe chinois. Après avoir étudié les beaux arts à l’université de Xi’an, il est parti en France poursuivre son travail sur la typographie chinoise, et les combine avec les styles occidentaux.

Résultat étonnant, comme pour cet échantillon de caractères en chinois simplifié utilisant un style gothique. C’est le projet « Chinese Goth » Continuer la lecture de « Chen Tao »

魏星宇 Weestar

C’est l’été, et le blog tourne un peu au ralenti.. C’est l’occasion de remettre en place quelques bons vieux marroniers.

Je viens de reposter une interview que j’avais mis en ligne sur ijoi✝ : L’interview de Wei Xingyu, alias Weestar. Si vous ne le connaissez pas, c’est l’un des fondateurs de JOYN:VISCOM studio.

Il travaille toujours à Pékin sur des projets d’iconographie, de création typographique, des jouets et encore et toujours plus de graffitis. En attendant l’ouverture de son site prochainement, vous pouvez le suivre sur le compte Weestar sur Weibo.

Anarchy ⁄ Alchemy

Le studio Anarchy ⁄ Alchemy est incarné par Franz Thues et Dirk Konig, deux directeurs artistiques basés à Dusseldorf, en Allemagne. Ils produisent des visuels qui partent d’un design génératif, programmé pour chaque projet et série d’illustrations. A partir d’un simple clic, ils peuvent ainsi créer une série infinie d’images, utilisant banques photos, jeu de police de caracteres ou de couleurs.

This Time Tomorrow, Une de leur expérimentation, a consisté à générer des paysages artificiels surréalistes, entièrement par programmation. Les resultats en terme de composition sont souvent à l’origine de visuels déroutants.

     

 

Paul Tebbott posters

Paul Tebbott fait partie de cette communauté grandissante des artistes autodidactes touche-à-tout. En contact avec la musique électro et au graphisme vintage, Paul Tebbott revisite les thènes forts du siècle dernier : Utopies du progrès par l’utilisation des technologies, voyages intergalactiques, le tout au format poster. C’est à voir dans la vaste sélection ci-dessous.

paul-tebbott_01paul-tebbott_03paul-tebbott_05paul-tebbott_07paul-tebbott_09paul-tebbott_11paul-tebbott_13paul-tebbott_15paul-tebbott_17paul-tebbott_19paul-tebbott_21paul-tebbott_23

Ophelia Chong

ophelia-chong-graphisteL’artiste de ce début de semaine est la graphiste américaine Ophélia Chong et ses travaux sur le thème de l’amour, revisité avec les anciennes images publicitaires des années 50 et les caractères en bois dont elle tient une véritable passion.

Voici quelques travaux commentés :

Walking into OX
Ophelia Chong ➜ Walking Into Ox
L’image représente l’état amoureux, aveugle et qui n’implique aucune réflexion, uniquement de l’action. (1955 ad with letterpress wood type, done on a Vandercook Proofing press).

Two Sides of OX
Ophelia Chong ➜ Two Sides of OX
Ophelia a utilisé ces deux images en jouant sur la dichotomie de deux cultures, deux manières de voir une femme. Le tout egalement recouvert d’une impression Vandercook.

Bang Pow Bang
Ophelia Chong ➜ Bang Pow Bang
Une vieille affiche de film, pour une mise en scène ‘cartoon’ où les femmes sont en train de se moquer du ‘petit calibre’ du pistolet. Une sorte de WTF des années 50.

Her Love
Ophelia Chong ➜ Her Love
Ici nous entrons dans une autre forme de travail, plus illustrée et qui est crée à partir de collages de la vénus d’Urbino du Titien.

Pour en voir plus, l’impressionnant portfolio d’Ophelia Chong.

Under the Mask

À l’heure où les bonnes résolutions sont lancées, les voeux envoyés, il est bon ton de se poser la question essentielle de savoir ce qui se cache derrière son masque de bonheur noyé dans l’alcool.

Au travers d’un poster intitulé « What’s Under the Mask? », l’illustrateur Adrian Pavic donne un élément de reponse, avec des films cultes introduisant un personnage masqué.

the-mask-1

the-mask-2

Au fait, je vous souhaite une excellente année 2010, pleine de créativité et de renouveau.

DHNN

Design has no name, ou DHNN, est un studio de communication visuelle basé à Buenos Aires depuis 2007.

Leur projets sont tous aussi intéressants les uns par rapport aux autres mais j’ai apprécié celui-ci, consacré à un parc à thème. C’est fort de couleurs, et simple en formes.

dhnn-05

dhnn-04

dhnn-02

Les infographies sont également très brillamment exécutées :

dhnn-graphics

Ils viennent de mettre à jour leur portfolio, avec, par exemple, toute l’identité visuelle + charte graphique de FOX International. Je vous invite à y jeter un oeil ! Ils sont également sur Twitter.

Jez Burrows

Les travaux d’illustrations de Jez Burrows bien sympathiques sur son nouveau portfolio, avec une petite sélection ci-dessous. Ses créations se situent parfois même à la limite de l’infographie, et ont déjà trouvé satisfaction chez Monocle ou le New York Times Magazine.

ts-cf1

friction

pt2

À suivre avec attention via son Twitter. Vous y découvrirez sa passion pour les forets et la ville d’Écosse où il réside actuellement, Edinburgh.

Oliver Hurst

Oliver Hurst s’illustre dans ses recherches de composition et en peinture à l’huile. J’aime bien ses oeuvres historiques que je vous laisse découvrir ci-dessous.

oliver-hurst

Son site freelance, sur Carbonmade.

Geoffrey Dorne

Aujourd’hui nous accueillons Geoffrey Dorne, designer graphique et étudiant à l’Ensad de Paris. Ses travaux et son blog d’inspirations créatives commencent a sérieusement passionner les blogueurs, mais aussi les geeks, comme ceux de chez Libération ou ceux de 01net !
 

Racontes nous rapidement ton parcours, et notamment les raisons pour lesquelles tu as choisis l’Ensad ?

Une fois le bac en poche, je suis resté une année aux Beaux-Arts de Beauvais pour y être formé dans une classe prépa et j’y ai préparé les concours des écoles d’arts de Paris. J’ai eu la chance de réussir le concours de l’Ensad et d’intégrer la section design graphique / multimédia… Comme j’ai eu un ordinateur dans les mains depuis l’enfance et que je me passionne pour la forme, le texte, l’image et le dessin, je n’ai pas hésité une seconde quand on m’a proposé de faire quelque chose que j’aime. ;-) Aujourd’hui, je suis en 5e année à l’Ensad, je réalise mon diplôme sur la Liberté citoyenne et j’ai déjà commencé mon métier de designer graphique indépendant !
 

Le projet « j’affiche.fr » se fait remarquer lui aussi de plus en plus. En quoi consiste-il ?

Simplement, Jaffiche.fr est un espace de création sur l’actualité. Le but de ce blog et de ces affiches est de me motiver à créer, à dessiner, à réfléchir. De plus, comme depuis toujours j’attache beaucoup d’importance à l’actualité, c’est une manière pour moi de pouvoir réagir sur ce qui me touche et de le partager.
 

Quels sont les illustrateurs références qui t’inspirent ?

J’ai la chance d’avoir étudié l’art depuis de nombreuses années, tous les styles et les époques m’ont touchés sous de nombreux aspects; les années 20, le constructivisme russe, la bande dessinée, l’art contemporain, Soulages, Tapiès, Eisenstein, Boltanski, j’en passe :-)

16_gugus_hadopi_assemble_nationale_vote2
 

Que penses-tu de l’esprit ambiant dans l’affichage urbain ? Avec l’usage important de la photographie, comment l’affiche ‘illustrée’ peut-elle trouver une place de choix comme support de communication visuelle ?

Au sein de la ville, l’affichage urbain se décline systématiquement de façon publicitaire. Les rares éléments qui se différencient sont les éléments visuels d’autorité (signalétique, information, horaires, affichage politique, etc.) ou artistiques (pochoir, graffiti, collage, etc.). L’affiche « illustrée » à but commercial fait parfois campagne mais reste rare. Elle à le mérite de « changer » la donne et, je l’espère, de questionner un peu sur le systématisme visuel publicitaire. Son point positif également c’est qu’elle emprunte le talent d’un ou de plusieurs artistes/auteurs. Concernant l’affiche « illustrée » citoyenne, qui serait affichée librement, elle se fait encore plus rare dans le paysage urbain et je pense qu’il faudrait la rendre plus visible, plus présente, avec une vision d’auteur, d’artiste, de penseur et d’acteur, dans le but d’émouvoir son public, de le faire réagir, de le faire penser afin qu’il puisse à son tour affirmer ce qu’il pense et pourquoi pas, créer un dialogue ?
 

Avec tout le buzz récent sur ce projet et ses créations, as-tu de nouvelles ambitions et orientations à donner au site ?

Depuis le début de Jaffiche.fr, je me suis dis « un jour quand j’aurais de nombreuses affiches, je ferai le tri, je les imprimerai et j’essayerai de trouver une petite place où les exposer (que ce soit une galerie, une salle municipale, quelque chose dans le genre…). Toujours dans le but de dire « voilà ce que je pense, et vous, que pensez-vous ? »… Bon bien-sûr il faudrait des petits fours, du champagne, des ballons et de la musique baroque ;-)) (*humour*). Sinon j’ai récemment ouvert un groupe Facebook pour que les gens soient tenus au courant des nouvelles affiches (sans forcément aller sur le site tout le temps ou s’abonner au flux rss). Pour les autres idées, j’en ai quelques-unes, mais elles seront dévoilées au fur et à mesure ;-)))) chuuut !

affiches
 

Tu dis que les affiches sont réalisées en un éclair, éclaire-nous sur le temps que cela doit te prendre…

*rires* oui en effet, elles sont spontanées, c’est sûr.. Mais, je peux passer 30 minutes à trouver la bonne typographie, 10 minutes à chercher une couleur pour me dire qu’au final le noir était tout simplement la bonne « couleur », et 5 minutes à choisir la bonne espace typographique ! J’ai même parfois presque terminé une affiche pour me dire qu’elle n’est pas si terrible et je la laisse au fond du placard. D’ailleurs, certains commentaires me font également changer certaines choses à posteriori sur mes affiches, ça reste quand même rare.
 

Comment choisis-tu les sujets sur lesquels tu travailles ? Avec quelle sources et sites ?

Je suis branché sur Google News, je regarde les informations le matin et le soir et en journée j’ai twitter d’ouvert (la meilleure source d’information!) qui vient en complément. Dès que je « tilte » sur un sujet d’actu qui me touche (une guerre, un président qui dit une énormité, la mort d’une personnalité, une manifestation, etc.) je prend un carnet et un crayon, je dessine, et surtout je me documente un maximum sur le sujet pour être à peu prêt sûr de ne pas dessiner de bêtise ;-)
 

Et si un média traditionnel te demande si tu souhaites animer une rubrique basée sur tes travaux…

Je ne renverrais pas en bloc leur proposition ! En effet, j’aimerais bien avoir la possibilité de diffuser mon travail plus largement et que l’on me propose des sujets d’actualité intéressants sur lesquels me pencher mais pas sous n’importe quelle condition, je tiens vraiment à rester très libre sur le ton que j’emploie pour que ça reste toujours un plaisir :-)

Le but d’une affiche étant de se placarder au mur, prévoies tu de proposer le tirage de tes affiches sur papier ?

Économiquement parlant, je ne gagne pas un centime avec Jaffiche.fr car mes affiches sont là pour être diffusées librement (avec mon accord). Je ne met pas non plus de publicité sur le blog. On me demande parfois « est-ce que je peux imprimer sur un t-shirt à un usage personnel ton affiche sur le pape ? », ou encore « est-ce que je peux imprimer ton affiche sur Twitter pour l’encadrer dans mes toilettes ? », après quelques échanges de mails, la réponse est souvent oui -mais pas toujours-. Pour en revenir à cette expo potentielle dont je parlais plus haut.. ce jour là, je proposerai sûrement les tirages de mes affiches en grand format ;-)

Merci Geoffrey !

中德文化比較 Comparaison entre Allemagne et la Chine

Un design un peu caricatural des différences culturelles entre l’Allemagne (en bleu) et la Chine (en rouge) réalisée par Liu Yang, sous forme d’une douzaine de visuels simples mais efficaces.

中德文化比較,很棒的Icon設計,藍色是德國,紅色是中國.

旅遊 voyages
旅遊 travel

人際關係 relations sociales (Facebook n’a finalement rien inventé)

對待新事物 réceptivité aux nouveaux concepts et idées

排隊 faire la queue en file indienne

想像中的對方 Comment l’un voit l’autre

準時 ponctualité

淋浴的時間 horaires de douche

美麗的標準 standards de beauté

胃疼時的飲品 boissons coupe-faim

聚會 les soirées

領導 le chef

老人的日常生活 vie quotidienne d’une personne agée

孩子 l’enfant

對待憤怒 situation d’énervement

自我 égo

三餐 températures des trois repas

生活方式 Style de vie (individualisme vs collectivisme)

在餐廳 au restaurant

心情與天氣 humeur et météo

週日的街景 une rue le dimanche …

交通工具 évolution des moyens de transport

處理問題 résolution de problemes

時尚 fooding

意見 expression d’une opinion