mailbox-cover

Mailbox

Mailbox est un client email pour iOS développé pour faciliter la lecture et une interaction minimale dans ses emails. En effet la gestion des emails tuent notre temps de cerveau disponible. L’objectif de cette application est de gérer vos emails en fonction de votre emploi du temps, et transformer les emails reçus en to-do liste, et ainsi vider votre boite de reception et ne plus avoir que .. zéro emails à lire!

Le service racheté par Dropbox a fait ses preuves sur mobile: pourra il en faire autant sur OSX? J’étais au depart un peu perplexe quant à l’utilité et l’intérêt d’utiliser un client mail qui propose avant tout des fonction liées aux gestures sur mobile.

Écran principal de Mailbox sur OSX
Écran principal de Mailbox sur OSX

Votre experience de Mailbox va en fait dépendre de la manière dont vous utilisez votre mac: S’il s’agit d’un laptop, vous n’aurez aucun mal à utiliser le trackpad comme premier moyen de rapidement trier les emails non lus. Si vous utilisez un iMac ou un Mac Pro avec une souris qui ne supporte pas les gestures Apple, cela va vite s’avérer inutile, car vous ne pourrez pas utiliser la fonctionnalité de tri rapide. En utilisant une Magic Mouse d’Apple, les gestures restent possibles mais vous ne serez pas à l’abri de mouvements accidentels. Et dans ce cas, cela peut s’avérer assez catastrophique car il s’agit d’effacer ou archiver ses conversations.

compose

La fenêtre de composition des messages est minimale, et pourra certainement s’étoffer plus tard.

schedule

Quelques fonctionnalités sont originales et je préfère m’attarder sur la fonction de synchronisation des emails entre le mobile et le desktop, qui fonctionne à merveille et de manière extrêmement rapide.

A tester si vous êtes deja un utilisateur régulier de Mailbox. Si vous souhaitez rester sur un usage de tri manuel, avec labels et dossiers, Mailbox n’est pas pour vous. Sur Mac, il y’a deja Airmail, Mail, Airplane ou le défunt Sparrow qui offrent de telles fonctions.

coins

L’app est en beta sur le site, contactez moi par Twitter @gabyu pour recevoir une betacoin.

Man meets Woman, par Yang Liu

Apres l’excellent choc des cultures visuel entre la Chine et l’Allemagne (when East meets West), l’artiste Yang Liu remet la comparaison en images et en couleurs contrastées, entre l’homme et la femme et ses ‘performances’ sociales: vie sexuelle, relations sociales, j’en passe et les meilleures.

Quelques pages de son bookin « Man meets Woman »:

Amour et Sexe, tout est une question de 'proportion'.
Amour et Sexe, tout est une question de ‘proportion’.
Un coup de fil.
Un coup de fil.
Les miroirs ne renvoient pas la même image, selon son sexe?
Les miroirs ne renvoient pas la même image, selon son sexe?
Discrétion ou mythomanie?
Discrétion ou mythomanie?
Une vision uniforme de son idéal au fil du temps?
Une vision uniforme de son idéal au fil du temps?

Son livre est publié chez Taschen.

feltron

Feltron 2013 Annual Report

Nicholas Felton passe la plupart de son temps à collecter les données, et à les exposer en camemberts. Il est l’auteur des Feltron Reports qui met en image et en chiffres l’activité de ses journées et met en évidences ses routines.

Pour son rapport 2013, il explique au New York Times comment il a pu utiliser tous les derniers outils pour se faciliter la vie dans l’enregistrement de ses données (Nike Fuelband, Fitbit, et ses applications maison Daytum et Reporter).

Quelques résultats de statistiques. Le document entier sera imprimé. Quelques exemples des plus originales visualisations dans la suite de ce post:

FAR13_06

FAR13_02

FAR13_07

FAR13_11

FAR13_10

FAR13_14

Bonne visite et exploration.

panel-visual_browse

Los Angeles Times 2014 redesign

Une refonte efficace et complète pour le Los Angeles Times, LA Times pour les intimes. Elle a été réalisée par les talentueux designers de Code and Theory, qui n’en sont pas a leur premier coup d’essai.

Homepage du LA Times (2014).
Homepage du LA Times (2014).

Vous qui recherchez la colonne publicitaire, l’espace sponsorisé, vous risquez d’être décus. Tout ces espaces ont littéralement fondu dans le décor, et fait place devant l’intelligence d’une mise en page résolument simplifiée. Car au delà des nécessités de l’utilisateur moderne (responsive design), ainsi que celles qui rendent le site simplement élégant (une typographie particulièrement travaillée), le site a fait un gros efforts de nettoyage et de suppression de tout le superflu en terme de gestion, mais aussi d’affichage et de transition du contenu: le concept de page et sa problématique rupture (lors du chargement, mais pas seulement) disparaissent.

Le pitch est simple: Si le LA Times produit du contenu, l’utilisateur se l’approprie, et le parcoure comme s’il s’agissait du sien. Comme bon le lui semble.

Les videos, signées LA Times, qui fait sa promo:


La navigation par rubrique, qui s’affiche en toute circonstance, sans s’imposer. L’architecture d’information, par rubriques, est le reflet d’une organisation interne conçue pour produire du contenu. Chaque rédaction produit du contenu pour ‘sa’ rubrique. Le problème, c’est que pendant longtemps, les sites de presse ont trop misé sur ces onglets pour afficher d’autres type d’informations, plus commerciales. Plus que jamais, le lecteur a besoin de ce repère, mais le passage d’une rubrique à l’autre ne doit plus rompre l’experience de lecture.


Le chargement des photos en grand format, pour naviguer en mode visuel, pour les détesteurs de chapeaux d’articles.


Pour les twittos, des fonctions de partage qui vous mache le travail, tout en vous laissant le controle. Cela parait si simple… pourtant si éloigné de la plupart des comportements de boutons de partage.


Les galeries ont toujours été l’obsession des marketeux. Source de pages vues? Marketing enrichi? que nenni! Ici les images défilent intuitivement, comme si l’on parcourait ses propres photos sur sa tablette.


La bonne vieille liste d’articles en relation (comme vous en trouverez en bas de ce post) commence a sentir le moisi. Si un article vous plait, un clic sur l’onglet ‘related’ et, surprise…

Le modèle économique? un modèle qui se tourne vers le payant, avec une offre a environ 50 dollars US par an.

Bim.

taochen-large

Chen Tao

CHEN Tao est un typographe chinois. Après avoir étudié les beaux arts à l’université de Xi’an, il est parti en France poursuivre son travail sur la typographie chinoise, et les combine avec les styles occidentaux.

Résultat étonnant, comme pour cet échantillon de caractères en chinois simplifié utilisant un style gothique. C’est le projet « Chinese Goth » Continue la lecture

hlk-cover

HLK Agency

Découverte de l’agence HLK (HLK Agency) (Hughes-Leahy-Karlovic), basée à Saint Louis et Denver qui a pour motto son indépendance et qui a mis à jour son portfolio la semaine dernière.

Un portfolio qui utilise le fullscreen et le scroll. On a aimé le menu en ‘tuiles vidéos’, l’affichage rigolo des annonces de jobs et stages, le cadre general autour de la page, et l’usage de typos surdimensionnées. Les mises à jour quotidiennes dans la rubrique « Today » sont assez intimistes, et nous montre l’activité de l’agence dans ses moindre détails. Continue la lecture

map-world-of-tbwa

TBWA\Paris

Un site lancé tout discrètement en début de semaine, le site parisien de l’agence TBWA, l’agence au ‘\’ (Le backslash, symbole du MS-DOS, au passage). L’aspect général n’a rien de disruptif (mot pourtant associé à cette agence), mais celui-ci reste à la page, fonctionne correctement, et respecte les standards du moment (le nécessaire responsive design). Continue la lecture

time-feature_ret

Redesign du site TIME

Un redesign réussi pour TIME, qui se tourne vers une interface responsive dépouillée et résolument mobile. La gestion des contenus de la Homepage est simple et sans multi-colonnage. Il fallait faire rester les 60 millions de visiteurs habitués à la précédente version. L’objectif est de poursuivre sur la lancée opérée en 2013, avec plus du double de lecteurs depuis un an et une audience mondiale qui nécessite des éditions sur plusieurs continents. Continue la lecture